Restez au courant – Juillet/Août 2022

On résume pour vous toute l’actualité de l’assurance de cet été en France.

 

Fusions / Acquisitions / Cessions

Mutuelle Chirurgicale et Médicale Corse (MCM Corse) & les Mutuelles du Soleil

La Mutuelle Chirurgicale et Médicale Corse a émis un avis concernant sa fusion avec les Mutuelles du Soleil, publié dans le Journal Officiel.

Par son avis de fusion, la MCM Corse souhaite transmettre ses bulletins d’adhésion à des règlements et des contrats aux Mutuelles du Soleil. Suite à cet avis, les créanciers des deux parties ont un délai de deux mois pour exprimer des commentaires concernant ce processus. Cet avis s’inscrit suite à la substitution de la MCM Corse par les Mutuelles du Soleil en 2019.

Europ Assistance & Gulf Assist WLL

Le rachat de 74,6% de Gulf Assist WLL auprès de Mapfre Assistance par Europ Assistance est finalisé.

Cette acquisition fait suite aux multiples activités ouvertes en Thaïlande, et en Malaisie, ainsi qu’au rachat des capitaux de Mapfre Assistance en Australie par la compagnie d’assurance. Cela s’inscrit également dans la volonté de s’établir davantage dans le Moyen-Orient. En effet, le siège social de Gulf Assist WLL se trouve au Bahreïn et cette compagnie d’assurance est également présente en Jordanie, grâce à l’acquisition d’Arab Assist.

CNP Assurances

En vue d’un développement à l’échelle mondiale, CNP Assurances accroît sa participation de 51 à 100 % dans le portefeuille de CNP Vita Assicura SpA.

Cette décision fait suite à un accord signé avec UniCrédit, présent en Italie. En effet, CNP Assurances rachète la participation de cette dernière, équivalente à 49%. Le montant total du rachat s’élève à 500 millions d’euros. De plus, une participation de 6,5% du capital de la joint-venture est cédée à UniCrédit, avec CNP Assurances pour principal actionnaire.

Covéa

Cet été, Covéa s’est retrouvée au centre de deux processus de cession. D’une part, la cession des parts à hauteur de 81% du groupe Covéa dans le capital de Bipiemme Vita S.p.A. et de Bipiemme Assicurazioni S.p.A. au groupe Banco BPM a été finalisée suite à l’accord des contrôleurs italiens.

Le montant total de l’opération s’élève à 309,4 millions d’euros et a permis au groupe Covéa de totaliser un chiffre d’affaires de 912 millions d’euros à la fin de l’année 2021. Cette décision fait suite à la stratégie de l’assureur mutualiste, qui a pour objectif la focalisation de ses activités internationales sur la réassurance, un de ses piliers.

D’autre part,  l’arrêt de la cession de CSE Insurance Group au groupe américain Porch a été confirmé par ce dernier. Le groupe Covéa et Porch Group se sont mis d’accord sur l’acquisition de CSE Insurance Group, une compagnie d’assurance dommages, par le groupe américain en septembre 2021.

La décision commune d’arrêt de l’opération fait suite à la situation actuelle du marché et à l’augmentation des coûts du capital. Cependant, Porch Group affirme qu’ : « Aucune indemnité de rupture n’est due par l’une ou l’autre partie. »

 

Levée de fonds

Orus

Orus, l’assurance professionnelle à destination des TPE et PME , a annoncé une levée de fonds, un an après son lancement. Le montant total s’élève à 5 millions d’euros. Ce montant a notamment pu être atteint grâce à l’investissement de Pierre-Olivier Desaulle et Raphaël Vullierme, respectivement ancien directeur général d’Hiscox et actuel CEO de Luko, Frst, Partech et Portage Ventures.

Cette levée de fonds s’inscrit dans un double objectif : développer des produits adaptés aux clients de l’assurance professionnelle et accélérer la jeune croissance de l’entreprise. Plus particulièrement, Orus a pour but de diversifier ses nouveaux produits par secteur afin de satisfaire la demande de marché.

L’équipe d’Orus © Orus

Alan

Contrairement à Orus, le fondateur de l’assurance santé Alan, Jean-Charles Samuelian, affirme ne plus avoir besoin de levée de fonds pour la rentabilité de son entreprise, en raison des résultats de début d’année 2022 explicites: 325 000 assurés et 204 millions d’euros de primes, dont une grande partie provenant du marché français.

En mai dernier, Alan a obtenu un montant total de 183 millions d’euros lors d’une levée de fonds de série E, pour un total d’un demi-milliard d’euros de fonds depuis sa création en 2016.

L’assurance santé Alan entend désormais proposer ses services à d’autres organismes, à la suite de la réforme de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires.

Wakam

Wakam for good est le fonds de dotation lancé par l’assureur Wakam en juillet dernier. Ce fons alimenté par Wakam, ainsi que ses distributeurs, afin de maximiser la contribution financière et de lier le développement commercial et financier du fonds. De plus, les collaborateurs de l’entreprise peuvent participer en choisissant les associations soutenues.

Avec un montant de 80 000 euros à son début, Wakam for good a déjà permis l’octroi d’un chèque de 25 000 euros aux associations Habitat & Humanisme, Lazare et La Maison Perchée, associations en faveur de l’inclusion sociale des personnes victimes de précarité financière et d’exclusion psychologique.

Législations

Crédit Agricole

La sanction de 4,8 millions d’euros de la Banque centrale européenne au Crédit Agricole et à ses filiales est confirmée par l’autorité bancaire.

En 2018, cette sanction avait été prononcée par la BCE à l’égard du groupe français, mais celle-ci avait été abrogée par le Tribunal de l’Union Européenne. Elle a été à nouveau confirmée par la BCE.

Cette sanction représente 4,8 millions d’euros pour le groupe français, dont 4,275 millions d’euros réclamés au Crédit Agricole et 300 000 euros et 190 000 euros à Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Crédit Agricole Consumer Finance. Cela fait suite à la décision du groupe de catégoriser des actions comme fonds propres de catégorie 1 sans l’accord de la BCE.

La possibilité d’appel pour le groupe français est toutefois envisageable.

Marché

Résultats premier semestre 2022

Suite à la publication des résultats semestriels de 2022 pour les compagnies d’assurance basées en France, la rentabilité est de mise.

Malgré une stabilité en ce qui concerne les activités des compagnies d’assurance telles qu’Allianz, Axa, Generali ou SwissLife, les résultats semestriels de ces dernières sont supérieurs à leurs chiffres d’affaires pour le premier semestre de 2022.

De leur côté, Allianz et Generali connaissent une croissance d’activité, notamment grâce à l’assurance dommages. Quant à Axa, elle connaît une plus forte croissance en santé, comparé à l’apport de l’assurance dommages.

Sources :