Le monde de l’assurance voit rouge: impacts de la pandémie sur les résultats financiers

Les groupes d’assurance commencent à publier leurs premiers résultats pour ce premier semestre plutôt troublé, c’est l’occasion de jeter un œil en arrière et de voir ce qu’il en est.

La plupart des assureurs présentent des résultats financiers semestriels en berne, ayant subis de plein fouet les effets de la pandémie. En effet, l’incertitude et instabilité financières et économiques, et la volatilité des marchés financiers et la dépréciation des actifs qui s’en est ensuivi, ajouté à l’interruption des activités commerciales due au confinement, en plus de la foultitude d’annulations d’événements et de déclarations de perte d’exploitation, ont considérablement impacté négativement les compagnies d’assurance.

Groupe AXA 

Le groupe a annoncé un recul de son chiffre d’affaire de 2% (€52,4 milliards pour la premier semestre 2020), avec un premier trimestre stable et un deuxième trimestre en chute. Sur les primes acquises, on note un plus important recul sur le portefeuille vie (-8%) que sur le portefeuille non-vie (-1%) sur cette première moitié de l’année.

La filiale française a également publié des chiffres en recul, avec une baisse du chiffre d’affaire de 6%, équivalent à un total de €12,6 millions, par rapport à la première moitié de 2019. De même qu’au niveau groupe, on note une disparité entre les branches : -3% pour le portefeuille IARD, -14% pour le portefeuille vie et enfin, seul bonne nouvelle au tableau, +10% pour la santé-prévoyance.

 

CNP Assurances 

Le groupe d’assurance français a également publié des chiffres en baisse avec un recul de leur résultats net de 8,5%, atteignant ainsi €629 millions, pour un chiffre d’affaire en baisse de 32% par rapport à la même période l’année passée. Au niveau de la filiale française, on notera un recul de 36,5% du chiffre d’affaire pour ces six premiers mois de l’année, ce qui revient à un chiffre d’affaire de €7 185 millions, avec notamment un recul important des activités de vie, épargne et retraite, cette branche ayant enregistré une baisse de 44,2%.

 

Crédit Agricole Assurances 

La branche assurance du bancassureur a, tout comme ses concurrents, enregistré une baisse de son chiffre d’affaire. Au global le chiffre d’affaires de Crédit Agricole Assurances s’élève à €14,5 milliards au 30 juin 2020, en baisse de 28,8% par rapport à la première moitié de 2019. Le groupe a estimé que l’impact du COVID sur leurs activités leur avait coûté aux alentours de €140 millions.

 

Allianz 

Le groupe allemand a annoncé un résultat du net du groupe en recul de 28,8% avec un chiffre d’affaire s’élevant à €733,5 milliards. Lorsque l’on regarde de plus près, Allianz a connu un premier trimestre plutôt stable, tandis que l’impact de la pandémie et des catastrophes naturelles se sont fait sentir sur le 2ème trimestre. Allianz n’a pas encore redéfini ses objectifs et pour le reste de l’année à venir « en raison de l’incertitude persistante ».

Allianz France n’a, à l’heure actuelle, pas encore publié ses résultats financiers.

 

Generali 

Le groupe italien a publié des résultats également en baisse pour ce premier semestre 2020, avec un bénéfice net en recul de 56,7% à €774 millions.

 

Groupama 

Le groupe mutualiste a annoncé un chiffre d’affaires de €9,3 milliards d’euros pour ces 6 premiers mois de 2020, ce qui correspond à une perte de 1,2% comparé à la même période pour 2019. Ils ont également communiqué un résultat net de €139 millions.

Concernant Groupama France, le chiffre d’affaires au 30 juin 2020 s’établit à €8,1 milliards, en baisse de -1,2% par rapport au 30 juin 2019.

 

Crédit Mutuel 

Le Groupe des Assurances du Crédit Mutuel (GACM) a lui aussi tout naturellement, ressenti les effets de la pandémie, et les incertitudes financières qui en découlent. En effet, le chiffre d’affaires assurance s’établit à €5 milliards, en recul de 21,1% par rapport à l’exercice au 30 juin 2019.

 

Sources :