Les actuaires stars de fiction

 

En cette fin d’année 2020, plutôt que de se replonger dans les classiques tels que Sissi Impératrice, le Père Noël est une ordure ou encore les aventures de Kevin McAllister, nous vous proposons quelques œuvres où les premiers rôles sont tenus par des actuaires.

La profession restant assez confidentielle en France (en tout cas beaucoup plus qu’aux Etats-Unis), il arrive souvent que le terme « actuary » utilisé anglais ne résiste pas à la VF ou aux sous-titres.

Le métier reste synonyme de quelques clichés comme nous le mentionnions au mois d’octobre, et l’actuaire est souvent présenté comme un personnage dans les clous, avec une routine bien définie. L’élément perturbateur du film viendra bien évidemment perturber le personnage et sa vie entière, pour le meilleur (2020 nous donne des envies de « happy ending »). Voici donc notre sélection (promis, pas de spoilers) !

 

L’actuaire dans les films :

 

About Schmidt (2002), réalisé par Alexander Payne

Mr Schmidt, joué par Jack Nicholson, actuaire récemment retraité, s’ennuie un peu, et décide alors de parrainer Ndugu, un enfant Tanzanien, pour vingt-deux dollars par mois. Il lui sert de confident, et part retrouver sa fille, sur le point de se marier.

Jack Nicholson et Kathy Bates ont tous les deux été nommés aux Oscars et aux Golden Globes pour le meilleur acteur et la meilleure actrice dans des rôles principaux.

A noter que le film est librement adapté du livre du même nom de Louis Begley, et que cependant dans le livre, Mr Schmidt est avocat.

 

Polly et moi ( 2004) réalisé par John Hamburg

Dans Polly et moi, Reuben Feffer, interprété par Ben Stiller, travaille chez un assureur en tant que Risk Assessment Expert et il semble qu’il soit actuaire ou souscripteur. Reuben passe son temps à contrôler et minimiser les risques, et sa vie est bien contrôlée, jusqu’à ce que l’amour le rattrape.

 

Boyhood (2014), réalisé par Richard Linklater

Ce film assez exceptionnel par la longueur du tournage, qui s’est déroulé sur douze ans, raconte la vie de la famille Evans, et suit plus particulièrement Mason, le fils, de ses six à dix-huit ans. Le père de famille, interprété par Ethan Hawke, mentionne avoir passé ses examens actuariels.

 

Zootopie (2016), réalisé par Jared Bush, Byron Howard, Rich Moore

Dans Zootopie, les animaux vivent en harmonie, les félins cohabitent aux côtés des gazelles, et vivent dans une société organisée. En début de film, des élèves d’une école primaire jouent un spectacle où ils expliquent leur évolution, et surtout leurs possibilités d’avenir. Un petit jaguar énonce la possibilité de devenir un actuaire, cependant, en VF, il est devenu comptable !

 

Fight Club (1999) réalisé par David Fincher

On ne présente plus ce film, grand classique de Fincher. Tout a déjà été dit sur ce film, et on présente souvent le narrateur, joué par Edward Norton, comme actuaire  :cependant, à y regarder de plus près en VO comme en VF, il est en réalité « un technicien de rappel en usine de voitures défectueuses », bien qu’il mentionne analyser les risques et utiliser les statistiques, ce qui a dû amener la confusion.

 

Les actuaires sont également présents dans Un jour sans fin, Tron, Hellboy ou dans les films d’horreur Saw VI ou encore Ça : chapitre 2.

 

Les actuaires dans les livres :

Un Certain Monsieur Blot, Pierre Daninos, 1960

Monsieur Blot est actuaire, et sa vie est plutôt monotone, sa femme, ses enfants, son travail, sa maîtresse. Mais un jour il décide de passer le concours du « Meilleur français moyen », qui lui permettra d’exprimer ses sentiments. On ne l’a pas lu mais ça donne envie !

 

Le Fils, Georges Simenon, 1957

Peu après la mort de son père, Alain Lefrançois décide de se raconter par lettre à son fils, Jean-Paul, au moment où il va devenir un homme. Il lui parle de la vie de ses grands-parents, gens de la haute bourgeoisie, de son métier d’actuaire, qui le satisfait, et de sa vie conjugale, qui n’est qu’une demi-réussite. Mais son passé cache aussi un terrible secret…

 

Le Cycle de Fondation, Isaac Asimov, publiés entre 1951 et 1993

Ce classique de la science-fiction, qui n’est plus à présenter, est une série composée de sept livres. Le but d’Asimov « consistait à rédiger un roman historique du futur ». Difficile de résumer sept livres en quelques lignes, mais dans un futur très (très) lointain, le monde, composé de plusieurs mondes et galaxies, suit les prédictions d’un certain Hari Seldon, mathématicien, qui avait prédit le futur grâce aux mathématiques, et est élevé au rang de messie (excusez-nous pour ce résumé très schématique, qui fera surement grincer les dents des puristes).

On vous conseille surtout « Prélude à Fondation », le 1er tome dans l’ordre de l’histoire, mais pas dans l‘ordre de publication (comme une autre certaine saga…). Prélude à Fondation raconte l’histoire d’Hari Seldon, sorte d’actuaire qui ne dit pas son nom. Passionnant et très prenant.

Si vous n’aimez pas trop la lecture, patience, Apple TV a annoncé une série basée sur le Cycle de Fondation d’Asimov pour 2021.

 

Batman

The Actuary est un des méchants de la série de comics DC. Engagé par le Pingouin pour l’aider à planifier et prévoir ses crimes, et gérer ses finances. Il est cependant stoppé par Batman et envoyé en prison. Il est représenté comme quelqu’un d’assez ennuyeux qui passe son temps à faire des maths, une représentation une fois de plus, dans les clichés.