Marché du travail : ça bouge du côté des actuaires !

523 embauches d’actuaires en 2018.

 

L’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l’Assurance (OEMA) a récemment publié ses conclusions sur l’année 2018.

On peut dire que le marché du travail pour l’assurance se porte bien. En effet, les effectifs total des employés de ce secteur a atteint 147 000 collaborateurs, soit une hausse de 0,4% par rapport à l’année passée. Près de la moitié de ces salariés ont le statut de cadre, chiffre qui est également en progression.

On notera que les recrutements continuent de progresser avec un peu plus de 15 000 embauches sur cette année 2018.

Il semble que cette tendance se traduise également côté actuariat, puisque l’OEMA a compté 523 embauches d’actuaires sur cette même année, alors qu’en 2013, on n’en décomptait que 254. Il faut cependant souligner qu’en cet espace de 5 ans, le nombre d’actuaires employés sur le secteur des assurances en France a grimpé de 23%. Chiffre non-négligeable qui s’explique par un dynamisme croissant du marché du travail sous tension, par de nombreux changements réglementaires, des évolutions technologiques mais aussi une notoriété accrue du métier d’actuaire, avec cette année 141 étudiants en alternance, contre 77 en 2013.

Parallèlement, l’OEMA note l’augmentation du nombre de formations dans le secteur des assurances, mais composées de cessions plus courtes. Également, mesure attendue par les employés, le télétravail progresse chez les assureurs avec 16,7% des salariés faisant du télétravail, pour une moyenne de 40,3 jours/an, soit un peu moins d’un jour/semaine. La formation et le télétravail constituent un parti pris par les employeurs afin d’attirer et de fidéliser les talents et en leur offrant plus de flexibilité.

 

Sources :

Image : Unsplash.com