Restez au courant de l’actualité marché – Avril 2021

2020 : la FFA fait le point sur le secteur de l’assurance  

Alors que les assureurs continuent de présenter leurs résultats un à un, la Fédération Française de l’Assurance (FFA) a quant à elle présenté son bilan de l’année 2020 pour l’entièreté du secteur de l’assurance. Une année qui aura marqué le secteur, au vu des circonstances exceptionnelles, avec un impact sur la solvabilité (particulièrement en assurance vie) ainsi qu’une augmentation de la sinistralité (+54%). La FFA souligne cependant que la crise a également confirmé la solidité du modèle de l’assurance française, qui a pu pleinement jouer son rôle en s’engageant dans la protection de ses assurés et en soutenant l’économie et l’emploi.  

Quelques chiffres clés 

D’un point de vue général, pour les branches directement impactées par la crise liée à la Covid-19 (auto, professionnels/entreprises, santé, prévoyance), les indemnisations de sinistres augmentent de 2,9 milliards d’euros sur l’année. 

Assurance Vie 
    • Décollecte nette de 6,5 milliards d’euros. 
    • Croissance de la collecte nette en unités de compte, atteignant 18,3 milliards. 
Assurance Santé & Prévoyance 
    • Augmentation des prestations de complémentaire santé de près d’1 milliard à 19,8 milliards d’euros (+4,4 %), plus vite que les cotisations (25,2 milliards d’euros, +1,8 %). 
Assurance de dommages et responsabilité  
    • Diminution des prestations auto  
    • Forte augmentation des prestations pour l’assurance professionnels et entreprises, en grande partie due aux pertes d’exploitation et aux contrats annulations 
    • Confirmation de la hausse constante des dommages causés par les sinistres climatiques observée depuis plusieurs années. Coût en 2020 : 3,1 milliards d’euros.  

Pour plus d’infos, consultez le dossier de presse de la FFA.  

 

FusionsAcquisitions & Partenariats 

Crédit Agricole

Crédit Agricole a annoncé en fin du mois d’avril le succès de son offre à 855 millions d’euros sur Credito Valtellinese (Creval). De quoi lui permettre de renforcer sa présence sur un secteur bancaire en pleine consolidation en Italie, son principal marché après la France.  

BNP Paribas

BNP Paribas aurait offert un prix d’environ 250 millions d’euros à Floa, la banque du distributeur Casino et du Crédit Mutuel, qui compte 3 millions de clients. Un montant bien plus élevé les attentes initiales des actionnaires au moment du déclenchement du processus d’enchères (200 millions d’euros), et qui permettrait une belle plus-value. Les négociations sont cependant toujours en cours, selon Les Echos.  

April

Désireux de se recentrer sur le courtage, le groupe April a mené un certain nombre de cessions en 2020, Axéria Prévoyance étant la dernière d’entre elles. A ce jour, il ne manque plus que la validation de l’ACPR pour finaliser la cession. En effet, l’Autorité de la concurrence a officialisé, dans une décision publiée le 6 avril dernier, la validation de la cession d’Axéria Prévoyance à Malakoff Humanis.  

Une autre cession se finalise dans le cadre de la même stratégie de recentrage du groupe April. L’une de ses filiales, Axeria IARD, est aujourd’hui intégralement détenue par Watford Holdings, un assureur Bermudien. La procédure aura duré plus d’un an. La société d’assurance française reste établie et capitalisée en France. Pour Watford, il s’agit entre autres d’une opportunité de développement en Europe. 

AXA

Le groupe français d’assurance AXA s’est associé à Microsoft pour développer une plateforme qui connectera les services de santé numérique proposés par l’assureur, avec l’objectif d’accompagner les clients à chaque étape de leur expérience de santé en ligne. 

Axa France a noué un nouveau partenariat, effectif depuis le 1er avril 2021, avec l’assurtech et courtier Garantme pour la distribution et la gestion de sa garantie des loyers impayés. Le partenariat prévoit deux offres : un contrat de GLI (garantie des loyers impayés) pour les bailleurs et un cautionnement pour les locataires sans garant 

AXA XL a annoncé avoir signé un partenariat avec SpaceAble, une entreprise française spécialiste de la prévention des risques spatiaux. Selon l’Argus de l’Assurance, ce partenariat permettra à la filiale grands risques de l’assureur français « d’améliorer ses solutions d’assurance pour les opérateurs de satellites » grâce aux solutions de SpaceAble. 

Assurly

Assurly, néo-assureur positionné sur l’assurance emprunteur s’associe au leader européen du recouvrement des paiements récurrents SlimPay. Les services de SlimPay seront intégrés dans le tunnel de conversion d’Assurly pour offrir une solution simple et sécurisée aux clients. Par ailleurs, Assurly a signé un partenariat avec la place de marché Rakuten. Il s’agit du premier partenariat de ce type entre une plateforme e-commerce et une insurtech française. 

Législation & Réglementation 

La proposition de loi relative à la réforme du courtage de l’assurance et du courtage en opérations de banque et en services de paiement a été définitivement adoptée par le Sénat. Pour mémoire, le texte impose aux intermédiaires, courtiers et mandataires concernés, d’adhérer à des associations professionnelles, elles-mêmes agréées par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), qui seront chargées du suivi de leur activité tout en leur apportant un accompagnement et des services, dont celui de médiation. Ces associations auront, par ailleurs, un pouvoir de sanction qui sera encadré. 

En parlant de l’ACPR, celle-ci poursuit sa digitalisation et a mis en place une plateforme qui recense de tous les acteurs de l’assurance agrémentés en France : la plateforme Refassu. L’objectif ? Compléter les outils digitaux à disposition du grand public. Le régulateur encourage les consommateurs et les intermédiaires à utiliser la plateforme pour en faire un « réflexe indispensable afin d’identifier les acteurs frauduleux ». 

 

Sources :