Malgré le coût des cat’nat’ et l’inflation qui a pesé sur leurs comptes, la bancassurance profite en 2023 d’excellents résultats en France. Illustration avec CNP Assurances, Crédit agricole Assurances, ACM, BNP Paribas Cardif et BPCE.

Un chiffre d’affaires historique

Ces chiffres cachent de fortes disparités selon les pays : 

 

Des résultats contrastés : forte croissance en France, déclin à l’international

 

Accueil | Particulier | ACM Insurance

Un équilibre grâce à l’épargne

 

Des résultats positifs pour 2023

Une année dynamique sur le plan commercial, ternie par les catastrophes climatiques.

  • Le résultat avant impôt a doublé, 475 millions d’euros.
  • Le produit net bancaire progresse de 55 % pour atteindre 633 millions, tandis que le volume de primes a augmenté de 14 %, à 16,2 milliards d’euros.
  • L’épargne tire ces performances avec une collecte brute de 12,7 milliards d’euros, réalisée à hauteur de 52 % en UC (+ 11 points de pourcentage [pp]). 
  • L’encours atteint 92 milliards d’euros (+ 10 %), dont 34 % en UC (+ 5 pp). 
  • Du côté de la prévoyance et du dommages, le taux d’équipement des clients des deux réseaux bancaires du groupe s’améliore légèrement (+ 0,9 pp), à 34,1 %. 
  • Seul point négatif, l’impact des « événements climatiques exceptionnellement sévères » survenus entre octobre et décembre. Le ratio combiné IARD se dégrade à 102,2 % (+5,2 pp sur un an).
 

(Source)